2éme et 3éme manche de la Coupe de France cadet – Cezais 12 et 13 mai 2018.

 

 

Samedi 12 et dimanche 13 mai s’est tenue la 2éme et 3éme manche de la Coupe de France cadet, à Cezais, en Vendée.
Classé 7éme à l’issue de la première manche,  le comité avait à cœur de se replacer dans les 5 premières places à la fin de ce week-end.

L’équipe du Maine-et-Loire était constituée de Valentin BRAMOULLE (EVAD), Titouan PAPIN (BVS),  Noa DUPUIS et Paul RIDEAU (PSC), Séraphin BARBOT (VCL) et de Thibault PAUMARD (UCC 49).

Le samedi, la première manche du week-end, un contre-la-montre par équipe d’une distance de 10,4Km, s’est disputée sous la pluie sur un circuit vallonné et technique par endroits.
Nos coureurs effectuent un bon départ, trouvant rapidement leur position. Après trois kilomètres, Valentin crève de la roue arrière, ses 5 compagnons se réorganisent ensuite après un petit moment de désorganisation dû à cet incident. Sur le reste du circuit, Titouan, Thibault, Noa, Paul et Séraphin réalisent une belle partie de manivelle en passant des relais propres et appliqués.
A l’arrivée, l’épreuve est remportée par le comité du Morbihan en 14 minutes et 42 secondes. Le comité du Maine-et-Loire termine 6éme en 15 minutes et 12 secondes, à seulement 10 secondes du podium. La crevaison de Valentin est regrettable, sans cet incident le podium était possible!
A l’issue du contre le montre, le CD49 reste à la 7éme place du classement par équipe.

Le lendemain, c’est sur le même circuit que s’est déroulé la course d’une distance de 72Km.
Juste avant le départ deux incidents mécanique se produisent, rapidement résolu pour Séraphin, en revanche Paul dois partir avec des problèmes de dérailleur l’obligeant à n’évoluer qu’avec 3 vitesses.

Le peloton de 73 coureurs s’élance rapidement et quelques chutes se produisent. En application des consignes données lors du briefing d’avant course, Thibault tente sa chance dès le premier tour. En compagnie d’un autre concurrent, Thibault réussira à prendre quelques longueurs d’avance sur le peloton avant de se faire reprendre.
Sur ce circuit usant ou la sélection se fait par l’arrière, Paul, toujours handicapé par ses problèmes de dérailleur, perd le contact avec le peloton vers la mi-course, avant de mettre pied à terre. Dans le même temps, plusieurs tentatives d’échappées ont lieu à l’avant de la course, parmi lesquelles nous retrouvons Séraphin et Thibault.
Dans le 5éme tour, Valentin sort seul du peloton va compter jusqu’à 20 secondes d’avance avant que le peloton ne revienne sur lui. Egalement dans ce tour, Thibault est distancé du peloton, payant son dévouement pour les autres coureurs du comité. Sur la fin de ce tour 5 coureurs s‘échappent, c’est alors que Séraphin et Titouan prennent les rennes du peloton afin de revenir sur l’avant de la course, en vain.
Dans le dernier tour, et après un nouveau relais en tête de peloton, Noa est distancé du peloton.
Les 5 hommes iront se disputer la victoire, derrière, Valentin anticipe le sprint à deux kilomètres de l’arrivée, mais sera repris à l’entrée de Cezais et ne pourra disputer le sprint. Séraphin et Titouan terminent également dans le peloton, mais ne peuvent disputés le sprint ressentant les efforts réalisés durant la course.

Titouan se classe 37éme, Séraphin 40éme, Valentin 43éme, Noa 44éme et Thibault au delà de la 60éme place.
Suite à cette course, le comité recule à la 9éme place du classement général.

Au terme de ce week-end le bilan est mitigé, l’esprit d’équipe a été très présent tout le week-end. Les coureurs n’ont pas hésités à se mettre au service de leurs coéquipiers sur l’épreuve du dimanche, mais le résultat n’est pas au rendez-vous. Des regrets peuvent également être nourris à l’issue du contre-la-montre, alors qu’un podium était aisément envisageable.

 

Titouan PAPIN : Bon comportement de Titouan sur l’ensemble du week-end, appliqué lors de l’épreuve contre la montre, Titouan paye un peu ses efforts de l’avant dernier tour au moment de l’emballage final.

Valentin BRAMOULLE : Valentin a connu meilleur week-end. Malchanceux avec cette crevaison sur le contre-la-montre, Valentin avait à cœur de se rattraper sur la course. Malheureusement, sa tentative à 2Km de l’arrivée l’empêche de bien figurer dans le sprint du peloton, alors qu’il possède l’une des meilleures pointes de vitesse du plateau présent ce jour.

Noa DUPUIS : Cadet 1, Noa a pleinement donné satisfaction sur ce week-end ou il a fait ses premiers tours de roues sur une manche de coupe de France. Belle attitude sur le contre la montre, Noa n’a pas compter ses efforts pour être au service des coureurs du 49 lors de la course du dimanche.

Paul RIDEAU : comme pour Valentin, ce fût compliqué pour Paul, à l’aise sur la première moitié du contre-la-montre, il se crispe sur la seconde moitié lors de l’enchaînement de virages en descente, laissant quelques écarts. Le dimanche, la chance n’aura pas été du coté de Paul avec ce souci de dérailleur, dommage.

Thibault PAUMARD : Comme Noa, Thibault découvrait la coupe de France ce week-end. Pour sa première année de cyclisme Thibault apprends vite, belle prestation sur le chrono, beau travail pour l’équipe et respect des consignes sur la course.

Séraphin BARBOT : Week-end satisfaisant pour Séraphin, il a réalisé sa part de travail sur le chrono. Le dimanche, Séraphin s’est mis au service des sprinteurs lors de la course.

Prochaine manche : le samedi 2 juin sur le vélodrome de Vannes.

La sélection était encadrée par Bernard  CHARRIER, Joël MOINX et Quentin BENION.